Variations thermiques piscine
/ par /   Entretien Piscine / 0 commentaires

Comment bien préserver le liner de sa piscine

Bientôt les beaux jours, il est temps de procéder au nettoyage et entretien de la piscine. Avec le temps et sous l’action de l’eau, des intempéries, des feuilles et objets qui tombent dans la piscine, le liner de la piscine est souvent recouvert de tâche. Comment les enlever ? Comment le préserver tout au long de la saison ? Comment entretenir le liner de sa piscine ?

Liner piscine – comment la préserver sur le long terme ?

Le line est très sensible aux variations chimiques et thermiques. Il faut prendre en compte ces deux paramètres pour conserver un liner d’apparence jeune tout au long de l’année et le plus longtemps possible. Au moment de la fabrication, les liners pour piscine reçoivent des charges minérales. C’est ce qui garantit leur rédigé et résistance. Au fil des années sous l’action des agents chimiques et la variation de la température, ces charges vont se ramollir et des ridules commencent à apparaître. Afin de préserver le liner de sa piscine, il faut s’assurer que le pH de l’eau reste entre 7,0 et 7,4. Si l’eau de votre piscine est trop acide, il va agresser votre liner. Vous devez vérifier le taux de chlore qui doit être compris entre 0,7 et 1,5g/m3. Outre les agents chimiques, les variations de température peuvent aussi endommager le liner. Tout excès de température (chauffage excessif d’eau et utilisation d’une couverture automatique) est à éviter. En effet, lorsque la température augmente, les feuilles qui constituent le liner vont se dilater et des plis et des tâches vont apparaître sur les panneaux.

 

Préserver le liner de sa piscine

Conseils pour nettoyer et entretenir le liner de sa piscine

La fréquence de nettoyage et d’entretien du liner de votre piscine varie selon la saison et son utilisation. Pendant l’été, un nettoyage une fois par semaine est recommandé par les professionnels. Ceci permet d’éliminer les polluants comme les résidus de graisses, de la pluie, des feuilles mortes, du pollen et des produits de traitement. Avant de nettoyer la ligne d’eau, il faut d’abord vider les paniers du skimmer et du pré-filtre de la pompe. Il faut faire le bon choix du produit et des équipements pour ne pas endommager le liner. Sur ce, le produit non abrasif et sans solvant est recommandé. N’oubliez pas de brosser les parois et le fond du bassin avec un balai adapté. Pour terminer, un contre lavage du filtre est obligatoire pour éviter son colmatage.

 

Variations thermiques piscine

Hors saison, particulièrement pendant l’hiver, l’utilisation d’une couverture d’hivernage pour piscine est fortement recommandée. Ceci protège le bassin des feuilles mortes et des autres débris. Si la température de l’eau reste au-delà de 10°C, vous devez procéder à un nettoyage  régulier pour éviter les taches sur le liner. En cas de fort  gel, le fait de baisser le niveau de l’eau ou l’utilisation d’un dispositif antigel permet de protéger le système de filtration de votre piscine. Au-delà de ces précautions, il est vivement conseillé de renouveler le 1/3 de l’eau de votre piscine, une fois par an, pour éviter la saturation en acide iso-cyanurique.

Tâches vertes Ces tâches sont principalement dues aux algues. Une chloration choc associée à un brossage du fond ou des parois permettra de retirer les tâches vertes.

Tâches blanches
Souvent localisées sur le fond du bassin, l’origine des tâches blanches est liée au contact direct des produits de traitement d’eau (désinfectant) avec le liner ou d’une décomposition de matière organique au contact du liner.  Des tâches blanchâtres au niveau de la ligne d’eau résultent le plus souvent de dépôts calcaires. La prévention de ces incrustations est possible en utilisant un séquestrant de calcaire (anti calcaire).

Tâches brunes
Les tâches brunes situées sur le fond du bassin ou sur les parois peuvent être d’origine organique ou métallique. L’origine des tâches organique peut être due à une présence d’algues, une décomposition de matière organique (feuille, débris végétaux) ou une infiltration d’eau entre le liner ou le support (ruissellement ou remontée de nappe phréatique) qui facilite la prolifération de micro-organismes. Une chloration choc associée à un brossage viendra à bout des tâches. Les tâches d’origine métallique sont principalement dues à la présence d’ions métalliques dans l’eau du bassin (présence accidentelle dans la piscine d’éléments métalliques oxydables, remplissage de la piscine avec des eaux de forage, captage, drainage puits). Préférez de l’eau de ville même si cela semble plus onéreux.

Tâches roses
Les tâches roses sur le liner peuvent être liées à la présence de bactéries sous le liner ou à un surdosage de phmb. Dans ces 2 cas, une bonne maîtrise du traitement d’eau permettra d’éviter l’apparition de ces tâches.

Tâches jaunes
Les tâches jaunes sont dues à la présence de pollens et sont souvent localisées sur la ligne d’eau. Le passage d’un détartrant ligne d’eau doit se faire avant incrustation des tâches.

 

Partager cette page

Rédigé par BPL International


Laisser un commentaire