/ par /   Entretien Piscine / 0 commentaires

Le pH de l’eau de votre piscine : comment ça marche ? 

Avoir une piscine à l’île Maurice est un bonheur quotidien, surtout en cette période estivale qui débute tout doucement… Mais sûrement ! C’est aussi de l’entretien et parfois des questionnements sur son fonctionnement et les différents paramètres à gérer . Ce que vous voulez certainement, c’est une eau de piscine douce pour votre peau, belle visuellement et qui ne soit pas mauvaise pour votre santé et celle de vos proches, amis et famille. Plusieurs éléments sont alors à prendre en compte afin d’obtenir ce résultat, dont le fameux « pH », dont vous avez dû entendre parler. Mais qu’est-ce que ce pH exactement ? Quel est son rôle et quelle influence a-t-il sur l’eau de votre piscine ? Comment le « réguler » et pourquoi ? Pour répondre à toutes ces questions, interrogeons Florence LAURE , co-Directrice de BPL International LTD depuis 2016 et véritable professionnelle au niveau de la partie communication et marketing de l’entreprise. Il est important pour Florence de mettre en avant le métier et les valeurs de BPL International LTD, sans oublier pour autant de vous accompagner et de vous informer sur tous les aspects qui peuvent sembler plus techniques et spécialisés, comme l’est le thème du pH. Car ce dernier, assez simple, peut néanmoins porter à confusion. Cet article vous aidera à comprendre facilement ce sujet en quelques points.

Bonjour Florence LAURE, merci de répondre à ces quelques questions. Pour commencer, concrètement, qu’est-ce que le pH de l’eau d’une piscine ?

Pour faire simple, le pH est un indicateur qui a pour rôle de mesurer la qualité de l’eau d’une piscine. Il nous donne surtout des précisions sur l’acidité de votre eau. Plus techniquement, pH signifie « Potentiel Hydrogène », qui révèle la concentration d’ion d’hydrogène dans l’eau. Cette mesure se fait sur une échelle de 1 à 14.

 

Quelle influence le taux du pH a-t-il sur l’eau d’une piscine ?

Ce taux est très important, avoir un pH correctement régulé a en effet une grande influence sur la qualité de l’eau de votre piscine. On pense ici avant tout à la santé des baigneurs, petits et grands, et donc au fait que l’eau de sa piscine soit bien équilibrée. Le pH est un paramètre essentiel car il est responsable de différents problèmes que rencontrent régulièrement les utilisateurs, tels que la prolifération d’algues, de calcaire, ou encore une détérioration du matériel de piscine. Une eau de piscine avec un pH mal équilibré irrite la peau et les yeux. Visuellement, l’eau sera moins belle et pure, elle devient trouble, laiteuse. Bref, voici de nombreuses raisons pour bien contrôler le taux de pH de sa piscine de façon régulière !

 

Un pH trop bas ou au contraire trop élevé comporte-t-il des risques ?

En effet, dans les deux cas cela comporte des risques, qu’il s’agisse de votre santé, celle de vos proches, ou au niveau de votre matériel de piscine. Pour un pH inférieur à 7, on parle d’acidité. Pour un pH supérieur à 7, d’alcalinité. Il est vraiment important de vérifier son pH régulièrement afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

 

Comment le pH peut-il être mesuré ?

Avant tout, il faut savoir que le pH de l’eau de votre piscine doit être mesuré  au moins une fois par semaine. Pour cela, il existe plusieurs techniques  :

  • Le pH-mètre électronique : cette méthode est ultra pratique et simple d’utilisation. En effet, il vous suffira de plonger votre pH-mètre dans l’eau et le pH sera automatiquement calculé. Un résultat précis vous sera donné sur l’écran du pH-mètre.

  • Le testeur pH-mètre colorimétrique : ce moyen est le plus économique. Il s’agit de bandelettes de papier pH. Une fois trempée dans l’eau, une couleur apparaît sur la bandelette. Il suffit alors de se reporter à un barème de couleurs pour vous donner une idée du taux du pH.

Il est important de toujours faire un test de pH avant l’utilisation de produits chimiques dans votre piscine, quels qu’ils soient. En cas de doute, n’hésitez pas à refaire l’opération afin de connaître le bon taux de pH.

 

Quelle est la valeur « idéale » du pH de l’eau d’une piscine ?

Avant toute chose, il est important de préciser que le pH d’une piscine dépend de certains facteurs :

  • La qualité de l’eau, liée à la région où vous vivez (et donc au taux de calcaire de l’eau utilisée pour remplir votre piscine)
  • Le traitement de l’eau de votre piscine (chlore, sel, magnésium, etc.)

Mais, en règle générale, l’eau de votre piscine doit être « neutre », ou légèrement basique. Le pH « idéal » se situe entre 7,2 et 7,4.

 

Que signifie « équilibrer » un pH ?

« Equilibrer » son pH signifie simplement de vérifier régulièrement le taux de pH dans votre piscine et de le réguler :

  • Si votre pH est inférieur à 7, vous devrez utiliser des produits dits « pH + »
  • Si votre pH est supérieur à 7, vous devrez utiliser des produits dits « pH –»

En ce qui concerne les doses, tout est mentionné sur les étiquettes des produits.

 

Pour quelle(s) raison(s) le taux de pH de l’eau d’une piscine peut-il varier ?

Il faut savoir que de nombreux facteurs ont une influence sur le taux du pH de l’eau de votre piscine. Pour n’en citer que quelques uns : la façon dont vous dosez vos produits pour piscine, la température extérieure, le taux de calcaire de l’eau utilisée pour remplir votre piscine, ou encore le taux de fréquentation de votre piscine (plus celle-ci sera fréquentée, plus le pH sera haut).

 

Comment corriger le taux de pH si celui-ci est trop bas, ou au contraire trop élevé ?

Comme expliqué plus haut, pour un pH trop bas, vous utiliserez des produits pH + et pour un pH trop élevé, des produits pH -. Je vous conseille vivement de bien prendre le temps de lire les conseils d’utilisation des différents produits chimiques que vous utilisez, car mal les manier pourrait avoir de dangereuses incidences. Il convient de mettre de petites quantités de produits, petit à petit, jusqu’à ce que le pH retrouve son équilibre, et donc qu’il revienne à la valeur « 7 ». Quand l’état d’une piscine est difficile à récupérer, et si vous êtes pressés, il faudra alors faire un « chlore choc ». Cette opération consiste à mettre dans l’eau de votre piscine une quantité importante d’un chlore dont la solubilité est plus lente que le chlore utilisé habituellement, et qui agira donc très rapidement. Le pH pourra alors se stabiliser tout seul rapidement. Dans ce cas, il est fortement conseillé de ne pas se baigner durant les 24 à 48h suivant.

 

Que propose BPL International LTD par rapport à la régulation du taux de pH dans son contrat d’entretien ?

Dans le contrat d’entretien, nous proposons à nos clients de vérifier le pH à chaque passage, soit de façon quasi hebdomadaire, selon la formule que vous aurez choisie. En magasin , vous trouverez également des pH-mètres électroniques et des pH-mètres colorimétriques . Concernant le système Magnapool, nous vendons aussi des sondes de pH et des pH automatiques. Ces derniers régulent automatiquement le pH de votre eau grâce à une pompe doseuse, ce qui vous évite de manipuler les produits correcteurs mais aussi de vous soucier de votre pH.

 

Et voilà, vous savez tout sur le pH de l’eau de votre piscine ! Merci à Florence LAURE pour cette interview. Si vous avez d’autres questions sur ce sujet, ou si vous souhaitez en savoir plus sur le contrat d’entretien proposé par BPL International LTD  (qui comprend la mesure du taux de pH de l’eau de votre piscine et sa régulation), n’hésitez pas à contacter notre équipe , ou à prendre directement rendez-vous  !

 

 

Partager cette page

Rédigé par BPL International


Laisser un commentaire